Blog

Mon choix professionnel

A vrai dire, tout s’est passé très vite.

Du jour au lendemain, j’ai décidé qu’il en était trop, que je voulais non seulement cesser de travailler où je suis actuellement mais aussi changer de direction. J’ai visualisé que la fin de toute façon ne pourrait être heureuse.

Deux solutions alors s’offraient à moi :

  • soit je restais, au cas où, on ne sait jamais et aussi par peur d’encore tout recommencer
  • soit je décidais de prendre en main mon avenir professionnel, en recommençant tout et cherchant un travail qui me plaît

C’est en parlant de mes doutes et de mes peurs à droite et à gauche que j’ai pu prendre ma décision. Pas que j’ai attendu que l’on me guide, non !

Mais il est parfois nécessaire de dire les choses à haute voix pour que tout devienne plus clair.

Et pour une fois, j’ai décidé de démissionner sans me sentir coupable d’avoir échouer mais plutôt comme une fierté d’avoir le courage de le faire et de repartir de zéro. J’ai confiance en moi, en mes qualités personnelles et professionnelles et surtout humaines.

Et armé de mes nouveaux « pouvoirs » que sont ma confiance en moi et mon écoute de mon « moi », j’ai sauté le pas.

Au départ, en faisant la demande de rupture conventionnelle, j’avais plutôt dans l’idée de prendre mon temps pour bien choisir mon futur job, sans précipitation aucune, pour éviter de renouveler mes erreurs passées. D’être plus réfléchi et de ne pas me laisser vendre un rêve qui n’existe pas.

Mais par la suite et je ne sais pas comment, m’est venue l’idée que je pourrai tenter de voler de mes propres ailes. Je pense que ça a dû me venir en faisant le bilan de mes anciens postes et surtout sur ce qui m’a poussé à en partir. Et à chaque fois, ou presque, c’était dû à un problème avec la hiérarchie ou de la façon d’envisager le futur au sein de ce service. Et une analyse d’une de mes amies m’expliquant qu’en toute bonne HP que je suis, les problèmes avec la hiérarchie sont bien courantes (je pense faire un article à ce sujet sous peu).

J’ai donc fait un point avec moi-même et moi-même pour savoir ce qui pourrait me plaire et me passionner. En prenant aussi en compte d’autres points qui me semble essentiels dans un job. Avoir régulièrement de la nouveauté, j’adore apprendre et faire des choses multiples sinon je m’ennui  vite et dans ces cas là, ça sent la fin.

Donc résumons :

  • un job sans hiérarchie -> être à mon compte (là j’ai commencé à trembler)
  • un job ayant un sujet qui me plaît -> naturel, analyse, aider, soin, nourriture, gaieté, confiance
  • un job ayant de la nouveauté -> autoformation régulière nécessaire et possibilité d’y greffer d’autres activités/spécialités

Et l’évidence est apparue, pourquoi ne pas l’avoir vu plus tôt ???

NATUROPATHE !!! La voilà ma voie !

S’en est suivie une période d’excitation, ce besoin de faire des recherches sur comment, combien, quelle durée, où, etc…. ce besoin d’action et d’agir, de voir les pièces s’emboîter ensemble pour ne faire qu’un.

L’excitation une fois baissée, enfin si peu, des rencontres m’ont permis de me dire que j’étais sur la bonne voie, des remarques de mes proches aussi, même certaine laissant penser que ça leur paraissait logique que j’emprunte cette voie.

Dans ce blog, vous allez pouvoir suivre cette aventure, sur de sujets comme : comment bien choisir sa formation, l’inscription, le début des cours, mes réussites mais surtout mes craintes et mes doutes.

Car je suis sûre d’une chose. Autant cette aventure va avoir un impact énorme sur ma façon de vivre à un point que je ne peux l’imaginer à ce jour, mais ce parcours, aussi excitant soit-il, ne sera pas une sinécure. Bien au contraire. Je vais avoir des moments où je vais me sentir nulle, fatiguée, désemparée …. mais cela rendra ma victoire tellement plus belle.

Car oui je compte bien réussir et m’en donner les moyens !

Bien sûr, j’alimenterai aussi ce blog avec des articles sur d’autres sujets comme :

  • mes influences du moments
  • ce que j’aime dans plusieurs univers ( la cosmétique bio, que se soit homemade ou en commerce, la cuisine, les livres et les séries/films)

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques ou de vos envies d’articles 😉

One Comment