Blog

Les pièges à éviter lors d’une formation

Lorsque l’on se lance dans ce genre d’aventure armée d’une motivation toute neuve et pleine de bonne volonté, nous sommes parfois aveuglées.

Alors voici la liste, oh combien non exhaustive, des pièges dans lesquels je suis tombé ou que j’ai évité… car la tentation est grande et guidée par une volonté gonflée à bloc.

  1. Résister à l’envie d’acheter tous les livres que les professeurs nous conseillent lors de leurs cours, avec passion, ou que nos Youtubeurs préférés nous parlent, au risque de vous retrouver avec une montagne de livres que vous ne pourrez pas ingérer aussi vite que le stock que vous faites grossir;
  2. Il en va de même avec toutes les pratiques que vous allez découvrir, les différents massages (bien-être, Amma assis, réflexologie plantaire, Reiki, massothérapie, etc…). Vous allez souhaiter avoir une table et/ou une chaise de massage, puis le tabouret, et la belle blouse, pourquoi pas ornée de votre nom, pour avoir l’air tout d’une grande ! et ainsi de suite.
  3. Les pierres, une pour les énergies négatives, une pour avoir confiance en soi et encore une pour la protection, et encore une autre et une autre, et ….
  4. Les pathologies, vous allez en faire le tour et le détour, et vous dire : « ah mais je suis sûr que je l’ai ça ! », ça va être un déséquilibre acido-basique, puis les différentes carences (vitamines, minéraux, oligo-éléments, les omégas, etc …). et donc la solution :
  5. Les différentes cures (eau de Quinton, les plantes, les compléments alimentaires, etc …).

Ce que vous risquez au bout du compte, c’est d’alourdir votre budget. Tout cela à un coût et si vous êtes au chômage pendant votre reconversion professionnelle, pas besoin de vous dire que chaque euro compte.

Ensuite, en toutes objectivités, avez-vous réellement le temps nécessaire pour profiter de toutes ces choses et lire tous ces livres ?

Comment faire pour se faire plaisir sans trop dépenser et avoir ce dont vous avez besoin avec le bon timing ?

  1. Si vous avez la chance de faire partie d’une classe en présentiel, proposer à la classe de faire un tableur avec la liste des livres que chacun possède et les propose en prêt. Ainsi chacun peut acheter un ouvrage différent et agrémenter cette bibliothèque de classe. 
  2. Faire des achats groupés. En étant dans une classe, vous êtes peut-être plusieurs à convoiter la même chose, alors pourquoi ne pas allez voir des librairies pour leur demander s’il est possible d’avoir un prix de gros ?
  3. Ne pas oublier l’option médiathèque, vous pourrez assouvir votre soif de lecture et ne réellement acheter que les ouvrages qui au final vous semblent indispensables dans l’instant, où, qui vous ont procuré un coup de cœur. 
  4. Profiter des fêtes de Noël et de votre anniversaire pour proposer à vos amis et à votre famille la liste des ouvrages et autres accessoires, matériels voire même une enveloppe ou carte cadeau.
  5. Rédigez des listes; une avec les livres et matériels dont vous avez besoin dès à présent; une autre avec ce dont vous aurez besoin selon l’emploi du temps de vos leçons, ainsi vous pourrez anticiper vos lectures en fonction des cours à venir afin de faire connaissance avec le sujet; et une autre avec les articles nécessaires pour votre future activité et budgétiser votre projet professionnel au plus près. Il y a bon nombre de livres qui ne seront nécessaires qu’à partir du moment où vous serez en activité. Alors autant faire des économies en dépensant avec intelligence.

Trouver votre rythme de travail et s’y tenir autant que faire ce peu …. chose facile à dire mais pas forcément évident à faire…. que vous ayez une activité professionnelle en parallèle ou/et une famille à gérer. 

Il vous faudra aussi (re)trouver la méthode de révision qui vous convienne ! Car votre façon d’apprendre n’est plus celle que vous aviez en étant ado ….  le tout est de savoir quelle est la façon dont votre mémoire fonctionne : visuelle, auditive, kinesthésique…. dans quel environnement arrivez-vous le plus à vous mettre dans un état de concentration (silence complet, avec une musique d’ambiance, dans un lieu public), travailler seule ou avec un ou plusieurs étudiants. Le tout est de faire en sorte de vous bichonner en créant l’atmosphère qui saura vous conférer une bonne et fructueuse concentration.

Être entourés de personnes qui croient en vous, qui sache fêter avec vous chaque petite victoire, celles qui vous rapprochent chaque jour un peu plus de votre objectif; car si votre entourage ne vous soutient pas, voire même pire, vous rabaissent si vous avez une baisse de motivation, une mauvaise note à une évaluation, où ne croie pas en vous et votre projet, vous avez un sacré handicap.

Et enfin, le mot de la fin :

Le manque de confiance en soi n’est pas une fatalité. La confiance en soi peut être apprise, pratiquée et maîtrisée, comme n’importe quelle autre compétence. Une fois que vous la maîtrisez, tout dans votre vie changera pour le meilleur. – Barrie Davenport